Génie civil et drone

Dans le domaine du génie civil, le drone est de plus en plus usité car il offre des possibilités très vastes. L’imagerie technique est l’une des branches pour lesquelles il est possible d’utiliser un drone.  Spectrographie, photogrammétrie ou encore thermographie, les applications sont nombreuses. Ainsi, le drone intervient aussi en matière de génie civil pour lesdits besoins d’imagerie technique.

Le génie civil, un domaine exploré par le drone

Sous le vocable de génie civil se regroupe une multitude de procédés de constructions de nature civile. Le domaine étant hautement technique, il requiert en général des qualifications pointues, de la précision et un fort aspect pratique. C’est dans ce contexte que le drone a commencé à être employé en matière de génie civil. Les applications sont nombreuses. L’architecture, la construction, le paysagisme, etc. peuvent avoir  recours au  drone  pour  leurs  activités.  Que  ce  soit  pour  l’étude,  le  suivi,  la présentation  ou  la  finalisation  des  projets,  cet  outil  est  approprié.  C’est notamment le cas en matière d’orthophotographie par exemple. En matière de suivi des chantiers de construction, l’emploi d’un drone est d’une aide précieuse. Les opérations d’étude et d’élaboration d’un plan, de connaissance  d’un terrain  ou  bien  de  suivi  du  chantier  sont  compatibles avec l’usage du drone. Enfin, tous les travaux touchant à la toiture, à l’entretien d’un immeuble ou encore à sa rénovation peuvent également être effectués à l’aide d’un drone.

Les apports du drone en la matière

A  la  différence  du  savoir-faire  classique,  l’usage  du  drone  apporte  une expérience tout à fait enrichissante et ce, sur plusieurs points. D’ores et déjà, les principaux atouts que cet outil apporte en matière de génie civil sont  :  productivité,  plus  de  précision  côté  imagerie  technique,  gain  de temps et limitation de risques. Spécifiquement,  le  recours  au  drone  en  matière  d’architecture  a l’avantage  d’améliorer  la  qualité  des  images  grâce  à  des  prises  de  vue aérienne intégrant des angles de vue et d’autres éléments plus précis.

A  l’aide  d’un  drone,  le  suivi  d’un  chantier  se  fait  de  manière  beaucoup plus  optimale.  Les  activités  telles  que  le  contrôle  de  la  qualité  des travaux, la sécurité du site et de ses alentours ou encore le transport de matériaux et matériels encombrants ; se feront avec plus de simplicité et de fiabilité. En  matière  de  travaux  de  toiture,  les  atouts  principaux  du  drone concernent la limitation des risques (chutes, accidents, etc.) et le gain de temps. Le métier de couvreur étant assez difficile, l’usage du drone allège grandement la tâche.

En  dernier  lieu,  les  images  prises  par  le  drone  avec  des  angles  de  vue uniques  peuvent  être utilisées  par les différents  acteurs  du génie  civil  à des  fins  de  marketing,  d’amélioration  de  leur  réputation.  Là  encore,  les possibilités sont nombreuses : Photos et/ou vidéos de très grande qualité qu’il  est  possible  de  poster  sur les  sites internet  ou  d’utiliser  à  d’autres fins pertinentes.

Le drone se  révèle un outil de travail de choix en matière de génie civil. La pratique suffit à démontrer l’intérêt que les acteurs de ce domaine lui accordent.  Son  utilisation  requiert  cependant  des  connaissances spécifiques ainsi que des autorisations. C’est pourquoi des professionnels en la matière proposent généralement leurs services.